.

Présentation

L'équipe Programme
scientifique
Partenaires Publications Recherches La Lettre NAARPS IFEHA

accueil | actualités | archives | contact

 


 La  Lettre  du Cr
e
css

 n° 14

 

Editorial

                    Bonjour à toutes et à tous,

Intense bouillonnement d’activités en cette fin d’année 2008 pour l’équipe du CReCSS : belles soutenances de thèses de Sandrine Musso à Paris, et de Laurent Pordié à Aix-en-Provence, participation de plusieurs d’entre nous à la 15ème Conférence Internationale sur le sida et les maladies sexuellement transmissibles (International Conference on AIDS and STIs in Africa [ICASA]) à Dakar, semaines d’enseignement en anthropologie de la santé pour les étudiants inscrits en M1, M2, et au Certificat International d’Ecologie Humaine, séminaire en collaboration avec le Réseau de Doctorants Santé et Société, réunion du bureau du CReCSS, dans le seul mois de décembre ! Si les incertitudes concernant le devenir institutionnel de notre équipe persistent – et ne semblent pas devoir se résoudre à court terme – les activités scientifiques demeurent riches et diverses, et maintiennent la reconnaissance et la visibilité de notre équipe en France et à l’étranger.

La conférence ICASA de Dakar appelle quelques commentaires immédiats. Tout d’abord, force est de constater encore une fois le statut d’exception du sida : jamais aucune autre maladie n’a conduit à des rassemblements aussi importants d’acteurs sociaux (professionnels de santé, scientifiques de diverses disciplines, responsables politiques, représentants des personnes vivant avec la maladie, etc.) engagés dans la lutte contre une épidémie, à l’occasion de conférences mondiales (25 000 participants lors de la conférence mondiale de Mexico en août 2008) ou régionales (6 à 7 000 participants à Dakar pour la conférence africaine). Jamais aucune autre épidémie n’a été l’objet d’une approche scientifique aussi large et simultanée – balayant tous les champs disciplinaires de recherche du biologique au social – et d’une réponse sociale aussi étendue. La diversité des thématiques abordée est absolument fascinante, la diversité des modes de communications (de la communication scientifique à l’activisme et au plaidoyer politique) est elle aussi très intéressante. Cette conférence, comme les précédentes, peut-être considérée comme l’une des tribunes de présentation de nos travaux de recherche, mais aussi comme un lieu privilégié d’observation de la diversité des thématiques de recherches autour desquelles se mobilise la communauté internationale. Cette observation permet notamment de saisir la pertinence des thématiques de recherche développées par l’équipe du CReCSS, et l’adéquation des problématiques face à quelques uns des enjeux mondiaux de l’épidémie.

Dans cette lettre vous trouverez, en plus de l’habituelle moisson des comptes-rendus de participation à des rencontres et colloques (cette fois principalement consacrés à l’éthique de la recherche) et annonces de publications récentes des membres de l’équipe, l’ouverture d’un débat par Carinne Baxerres sur les difficultés à restituer le contenu de communications scientifiques.

La vie du CReCSS est d’abord celle de ses membres : le séjour de Jeannine Coreil (université de Floride du Sud) en tant que Professeur invité au CReCSS s’est terminé fin décembre, nous avons grandement apprécié sa présence chaleureuse et sa riche contribution aux enseignements, sans aucun doute les liens créés se maintiendront à travers divers échanges scientifiques.

Enfin au seuil du changement d’année, permettez-moi d’adresser à chacune et chacun mes meilleurs vœux pour 2009.

                    Bonne lecture.

                    Bernard Taverne

 

     

© CReCSS - 2006-2008